Accueil > Prestations > Pressage CD, DVD, BLURAY.

Pressage CD, DVD, BLURAY.

publié le mardi 25 juillet 2017

CD, DVD, Bluray, Quel support choisir ?

Le choix "CD" comprend aussi bien le CD audio que le CD de données.

Le CD audio, lisible sur tous les lecteurs (ordinateur, poste, chaine Hifi, autoradio...), permet l’enregistrement de 79 minutes de musique en haute qualité. C’est le CD de musique standard.

Le CD de données (ou CD-ROM), peut contenir jusqu’à 700 Mo de données informatiques diverses (programmes, photos, vidéos, Mp3, fichiers divers...). Il est lisible sur ordinateur.
Enfin, le CD-extra est un CD audio auquel on a ajouté une session de données ; Par exemple un clip vidéo en bonus sur un album de musique.

Le choix "DVD" comprend aussi bien le DVD Vidéo que le DVD de données.

Le DVD vidéo est lisible sur les platines DVD, ainsi que sur les ordinateurs équipés d’un lecteur de DVD et d’un logiciel de lecture vidéo.
Le DVD de données (ou DVD-ROM), peut contenir des données informatiques diverses (programmes, photos, vidéos, Mp3, fichiers divers...). Il est lisible sur ordinateur uniquement.

Il existe 2 principaux formats de DVD : Le DVD 5 et le DVD 9

Le DVD 5 est le DVD de base. Il peut en théorie contenir 4,7 Go de données, ou jusqu’ à 90 minutes de vidéo (mpeg2) avec une qualité optimale. Au delà de 4,7 Go de données ou 120 minutes de vidéo, il faut choisir un DVD 9 (double couche) d’une capacité théorique de stockage de 8,5 Go.

Le BluRay Disc a surtout été développé pour l’enregistrement de vidéo haute définition (HD). Il peut contenir jusqu’à 25Go de données, mais n’est lisible que sur lecteurs compatibles BluRay.

Les deux méthodes de duplication : Gravure ou pressage ?

Il existe aujourd’hui deux méthodes pour la duplication de CD ou de DVD : le pressage et la gravure.

Le pressage CD et DVD

C’est un procédé industriel par injection de polycarbonate qui impose la fabrication d’une matrice qui sert de base à la machine de pressage CD. On appelle cette matrice, le glassmaster.

Ce glassmaster est assez couteux, ce qui explique que les usines de pressage concurentes refusent les commandes de moins de 500 exemplaires, car non rentables.

L’avantage du pressage CD, est que plus la quantité commandée est importante, et moins le coût du CD à l’unité est élevé.

Cela fait du pressage CD le procédé adapté aux grandes séries.
Néanmoins Masterway presse aujourd’hui les CD et DVD à partir de 300 exemplaires !

La gravure CD et DVD

C’est un procédé de copie par gravure qui ne nécessite pas la fabrication d’un Glassmaster. Ainsi, il n’y a théoriquement pas de limite inférieure de quantité, et le prix du disque à l’unité varie peu en fonction de la quantité fabriquée.
Cela fait de la gravure, le procédé le plus économique pour des quantités inferieures à 300 exemplaires.

En terme de qualité, la gravure CD et DVD faite dans des conditions professionnelles est extrêmement fiable. Les supports sont garantis tous lecteurs et le taux de retour est nul.

Enfin, la gravure CD permet des fabrications en moins de 24 heures.
Masterway est équipé de 4 robots de duplication permettant chacun de produire 4000 CD ou DVD par jour.

Dans tous les cas, les CD peuvent être imprimés, et là encore, il existe différentes méthodes d’impression sur CD.

Les 4 méthodes pour imprimer un CD : La sérigraphie, l’offset, le transfert thermique et le jet d’encre.

Impression de CD par sérigraphie

Procédé industriel basé sur la technique du pochoir. Un film de soie par couleur laisse passer l’encre de façon sélective. Cette technique est parfaite pour imprimer du texte vectorisé et des aplats de couleur Pantone. Si en revanche votre visuel impose une quadrichromie, on préfèrera l’offset qui produit une trame beaucoup plus fine.

La fabrication de films d’imprimerie représente un coût fixe qui rend cette technique plus adaptée aux grandes quantités. Nous mettons en œuvre cette technique à partir de 300 exemplaires dans certains cas.

Impression de CD par offset

Dans ce procédé industriel, l’image est « copiée » sur une plaque de métal qui présentera, après traitement photosensible, des zones encrophiles et des zones encrophobes. Les encres déposées sur les plaques sont ensuite reportées sur le CD par l’intermédiaire d’un rouleau en caoutchouc.

La fabrication de plaques offset représente un cout fixe qui rend cette technique plus adaptée aux grandes quantités. Nous mettons en œuvre cette technique à partir de 300 exemplaires dans certains cas.

Impression de CD par transfert Thermique

C’est un procédé numérique qui ne nécessite ni film de sérigraphie, ni plaque offset.
Un ruban de couleur est chauffé. L’encre chauffée est déposée sur un rouleau de transfert qui dépose ensuite l’encre à chaud sur le CD.
Ce procédé donne d’excellents résultats graphiques dans la majorité des cas et une impression inrayables et indélébiles.
L’absence de film ou de plaque le rend parfaitement adapté aux petites séries.
Nous mettons en œuvre cette technique à partir de 25 exemplaires !

Impression de CD au jet d’encre}

C’est un procédé numérique ou l’encre liquide est projetée sur la surface à imprimer.
Le jet d’encre donne une trame très fine, qui permet une grande netteté et une bonne reproduction des dégradés.
L’inconvénient est que l’encre déposée ne résiste pas à l’humidité et aux griffes.
Cette technique dont les coûts de fabrication sont très bas, permet de fabriquer des exemplaires CD promotionnels avec le meilleur rapport qualité/prix.

Que vous vouliez 25 ou 100 000 exemplaires, nous saurons vous conseiller et vous orienter sur les procédés les mieux adaptés à vos besoins, délais, volumes, exigences techniques et budget.

Les packagings pour CD

Pour choisir votre packaging, gardez à l’esprit votre objectif (promotion, vente, cadeau, démarchage ...)

Pour la promo, préférez les packaging économiques et faciles à transporter ou à expédier tels que les pochettes CD en plastique souple transparente, en papier blanc, ou cartonnées imprimées.

Les boîtier CD plastique "Slimbox" (extra plats) sont un bon compromis également pour les envois promos.

Pour la vente, le boîtier CD standard dit "Jewel Box" reste un classique. Il nécessite la réalisation d’une jaquette CD arrière, et d’un autre imprimé pour l’avant (livret ou feuillet). Le livret peut comporter jusqu’à 28 pages.

Les Digipacks, Digifiles et Digisleeves sont 3 déclinaisons d’un même concept de packagings cartonnés rigides. Dans le Digipack, le CD est clippé sur un plateau en plastique collé et dans le Digifile c’est une fente découpée qui accueille le CD. Enfin, dans le Digisleeve, le disque est glissé dans une pochette latérale.
Dans tous les cas ces packagings peuvent accueillir un livret CD.

Rien ne vous empêche de choisir pour votre CD un packaging plutôt réservé aux DVD, tels que les boitiers DVD en plastique (Amaray), ou les grands Digipacks, ou Digifiles format DVD rectangles verticaux.

Une plaquette de présentation rigide A5 ou A4 avec un bouton CD collé pour clipper le disque est un très bel outil promotionnel.

Les packagings pour DVD

En standard, pour la vente, le boîtier DVD standard (dit Amaray) est une valeur sûre. C’est le boîtier typique du DVD vendu dans le commerce. Il existe en version "Slim" (extra plat), plus facile à expédier et prenant moins de place dans une bibliothèque.

Plus luxueux, nous avons les packaging cartonnés format DVD (format rectangulaire vertical) : Les Digipacks, Digifiles et Digisleeves sont 3 déclinaisons d’un même concept de packagings cartonnés rigides. Dans le Digipack, le DVD est clippé sur un plateau en plastique collé et dans le Digifile c’est une fente découpée qui accueille le DVD. Enfin, dans le Digisleeve (format CD uniquement), le disque est glissé dans une pochette latérale. Dans tous les cas ces packagings peuvent accueillir un livret.

Pour la promo, préférez les packaging économiques et faciles à transporter ou à expédier tels que les pochettes en plastiques souples transparentes, en papier blanc, ou cartonnées imprimées. Il existe également des pochettes cartonnées imprimées format DVD.

Rien ne vous empêche de choisir pour votre DVD un packaging plutôt réservé aux CD, tels que les boîtiers CD standards, ou les Digipacks et Digifiles format CD (carrés).

Une plaquette de présentation rigide A5 ou A4 avec un bouton collé pour clipper le disque est un très bel outil promotionnel.

Les packagings pour Bluray Disc

En standard, pour la vente, le boîtier BluRay reste le packaging le plus adapté. C’est le boîtier typique des BluRay vendus dans le commerce.

Quelles sont les options pour vos packaging CD, DVD ?

Mat ou Brillant ?

En standard, tous les packagings sont traités avec un vernis acrylique de protection brillant ou mat.
Le vernis acrylique brillant s’apparente plutôt à du satiné, qui est le bon compromis pour la plupart des produits. Le vernis mat est un choix artistique qui peut s’avérer intéressant dans certain cas.

Si vous souhaitez un rendu réellement brillant comparable à celui d’un pelliculage, optez plutôt pour un vernis UV. Attention néanmoins au coût de cette option bien supérieur à celui du vernis acrylique standard.

Cellophanage

Le cellophane est le film plastique soudé qui enveloppe le produit.

Les CD et DVD vendus dans le commerce sont cellophanés. Cela garantit au client qu’il achète un produit neuf qui n’a donc jamais été ouvert et utilisé. Pour les exemplaires destinés à la promotion, le cellophanage n’est pas indispensable.

Pour les boîtiers CD et DVD standards (type "Jewel" et "Amaray"), le cellophanage est dit en "X". Les bords sont pliés en diagonale, puis soudés.

Pour les autres packaging (pochettes CD et DVD, Digipacks, Digifiles et Digisleeves), le cellophanage est Thermorétractable. Le film plastique qui entoure le packaging, se rétracte sous l’effet de la chaleur pour épouser ses contours.

En aucun cas nous n’utilisons des pochettes autocollantes qui simulent le cellophanage. Tous nos cellophanages sont professionnels et industriels.